Complexe aquatique de Laval : le consortium NFOE / HCMA remporte le concours d'architecture

Complexe aquatique de Laval : le consortium NFOE / HCMA remporte le concours d'architecture

2017/01/18

Audace et raffinement au service de la communauté lavalloise

C'est lors du conseil municipal du 17 janvier 2017 que Marc Demers, maire de Laval, a annoncé le lauréat du concours d'architecture pluridisciplinaire du futur complexe aquatique : le consortium NFOE / HCMA. L'équipe sera chargée de la réalisation des plans et devis du bâtiment et de ses aménagements extérieurs, du suivi des travaux pendant la construction jusqu'à la mise en service des installations, prévue en 2020.

Complexe aquatique de Laval NFOE / HCMA
Photo par Sophie Poliquin : Miguel Orellana (concepteur HCMA), Christine Hudon (chargée de projet NFOE), Alexandre Despatie, Marc Demers (maire de Laval)
 

« C'est la 1re fois que la Ville de Laval organise un concours d'architecture et je suis ravi du résultat. Les citoyens profiteront d'un bâtiment de grande qualité qui rehaussera la valeur du patrimoine bâti de Laval. L'audace, le raffinement, la qualité architecturale et la beauté du lieu ajouteront à sa valeur et contribuent à la qualité de vie de ceux qui le fréquenteront », a souligné le maire de Laval, Marc Demers.


Un concept choisi à l'unanimité par le jury

Confort, raffinement, innovation fonctionnelle et audace : voilà les mots utilisés par le jury pour décrire le projet proposé par NFOE / HCMA, dont la force réside dans la création d'une véritable destination offrant une expérience unique. Le concept est en effet axé sur le confort des utilisateurs avec, entre autres, l'aménagement des vestiaires pour la famille et l'ouverture du café sur la place publique. Au plan urbain, le jury a particulièrement apprécié la forme circulaire du bâtiment et son effet structurant sur le site. Cette audacieuse enveloppe de verre à la fois sobre et de grande qualité apportera un vent de fraîcheur au paysage urbain lavallois.

Le plan retenu s'inscrit dans les nouvelles tendances en matière de complexe aquatique. Le projet vise une certification LEED Or et comportera des technologies de pointe. Le bâtiment sera composé de 3 bassins, dont un pour la natation, un pour le plongeon et un pour usage récréatif. Des gradins permanents pourront accueillir 700 spectateurs et 500 places temporaires supplémentaires seront disponibles lors de grands évènements. Le début de la construction est prévu en 2018 afin que le complexe puisse accueillir la Finale des Jeux du Québec en juillet 2020. Le concept présenté respecte le coût total du projet prévu de 61,1 M$, tel qu'inscrit au Programme triennal d'immobilisations 2017-2019.

Photo par Sophie Poliquin : Marc Demers (maire de Laval) et le plongeur Alexandre Despatie (membre du jury)
 

Le concours et le jury

« Nous avons été très impressionnés de la grande qualité des prestations et de l'énorme intérêt du public envers les concepts de design. Les finalistes ont démontré une grande compréhension du projet pour ensuite proposer leurs idées avec passion. Je les remercie tous d'avoir partagé leurs talents publiquement. Cela contribue à l'amélioration de la qualité de l'environnement bâti de Laval. J'offre mes félicitations à l'équipe NFOE / HCMA et à la Ville, qui construit le futur pour ses citoyens », a souligné le président du jury, Matthew C. Lella.

Au total, 17 dossiers avaient été reçus et ont été analysés. Le jury, présidé par Matthew C. Lella, architecte, Diamond & Schmitt, avait été désigné par la Ville. Il était composé du Lavallois Alexandre Despatie, plongeur olympique, de Lise Bissonnette, journaliste et écrivaine, de Benoit Lamarre, régisseur et planificateur à la Ville, d'un ingénieur en structure du bâtiment, Lucien Viel, et des architectes Daniel Pearl, architecte et professeur à l'Université de Montréal, spécialiste en développement durable, Stéphane Chevalier, architecte chez Chevalier-Morales, Manon Asselin, architecte chez Atelier TAG et Anne Vallières, architecte.

Le site du futur complexe aquatique se situe sur l'avenu​e Terry-Fox, près du Cosmodôme.

Source : Service des communications et du marketing de la Ville de Laval